Le formidable parc Le PAL

animaux, attractions collectives, France, montagne russe, parc d'attractions, test, vitesse -

Le formidable parc Le PAL

de lecture

Le formidable parc Le PAL

Avant de commencer, je tiens à préciser que si la structure Ma Fête Foraine aimerait beaucoup établir des partenariats avec des sociétés - à commencer par Le PAL -, ce que vous allez lire est parfaitement spontané et ne fait l'objet d'aucun sponsor.

Il m'arrive parfois de passer un peu de temps dans des parcs d'attractions. Déjà parce que j'aime les montagnes russes ; ensuite parce que je suis tout autant passionné de parcs d'attractions que de jeux d'arcade.

Surtout, jeux d'arcades et grosses attractions ne sont pas incompatibles. Un grand manège peut bien cohabiter avec quelques kiddie rides. Et les parcs les plus « modestes » ont souvent dans leur choix d'attractions des rides que l'on peut aussi retrouver dans une fête foraine.

Le PAL - Attraction Le Tigre de Sibérie

Bref j'ai passé deux jours au PAL, et la compta du parc devrait très bien le savoir puisque j'y ai laissé une carte de visite. C'était le 21 et le 22 juin derniers, journées agitées par un terrible orage, bref mais intense. Courage aux employés pour la remise en état, et toutes mes pensées pour les animaux, qui ont dû être pas mal secoués !

Je connais la plupart des grands parcs d'attractions du pays. S'il est vrai que je n'ai encore jamais visité ni Astérix ni Walibi, Disneyland m'a vu trois fois. J'ai été au Futuroscope, à Terra Botanica dans la région angevine, à Vulcania, au parc du Bournat dans le Périgord, et je n'ai pas négligé le parc préféré des français, j'ai bien sûr nommé le Puy du Fou.

Pour être complet, j'ai aussi été au parc des Naudières à Sautron, dans la banlieue de Nantes, mais j'étais enfant, et je ne suis même pas certain que des attractions y étaient proposées en ce temps-là.

Le PAL - Attraction de la Rivière Canadienne

Je parlerai probablement plus en détails des parcs d'attractions de France et de Navarre dans un billet ultérieur, car c'est un sujet très riche, plus que dans aucun autre pays d'Europe, quand bien même l'Allemagne possède Europa Park, Phantasialand ou une itération de Legoland, quand bien même l'Espagne soit très haut placée avec l'immensément plébiscité PortAventura.

Je le répète encore une fois : ce texte n'est pas sponsorisé. Ce n'est de toute façon le cas d'aucun texte de ce blog. S'il est important de le préciser, c'est pour que vous compreniez bien que ce que je vais dire ne subit aucune influence extérieure.

Et si je suis aussi prudent, c'est parce qu'après avoir visité Disneyland, le Puy du Fou, Vulcania ou le Futuroscope, le constat est sans appel : Le PAL est le meilleur parc où j'aie été.

Le PAL - Attractions des Tasses Magiques

Le concept du PAL

Situé dans l'Allier (à proximité, entre autres, de Lapalisse), le PAL comporte deux sections distinctes : un parc d'attractions, et un parc animalier, qui à mon sens est bien plus complet que Planète Sauvage ou le Zoo de la Flèche. Certaines attractions sont de grands classiques des parcs d'attractions, d'autres se révèlent très créatives, mais j'y reviens tout de suite.

Un tour des attractions

Sur la trentaine d'attractions que comporte le parc - dont deux ou trois exclusivement réservées aux plus petits - on peut le dire, il y en a pour tous les goûts. Mais le grand moment fort du parc, c'est sans conteste le Yukon Quad, situé dans une zone ayant pour thème le Yukon.

Parc Le PAL - Yukon Quad

Passez aussi au Tigre de Sibérie, petit roller coaster sans prétention. Il se révèle un peu faible par rapport aux grandes montagnes russes, mais cela ne l'empêche pas d'être une attraction d'excellente qualité, avec une belle déco qui plus est.

Azteca et le Twist sont un sans-faute. Le Disque du Soleil est une attraction de type Disco Coaster, et bien que j'y aie passé un excellent moment (d'autant plus que cette attraction dure longtemps), ce type d'attraction n'est clairement pas ce que je préfère.

Parc Le PAL - Attraction Disque du Soleil

Une mention au Ciné Dynamic ; je ne crois pas avoir déjà vu un film 4D aussi long. Vraie réussite, que je recommande chaudement. Enfin, la Rivière Canadienne est parfaitement incontournable. Cette chute dans l'eau vous mouillera un peu plus que la Descente du Colorado, mais bien moins qu'Alligator Bay, où là vous finirez vraiment trempé.

Deux jours ne sont pas de trop

Pour finir la majorité des attractions et avoir un bon aperçu du parc animalier, une seule journée au PAL est insuffisante. En deux jours, on fait bien plus facilement le tour. Comme dans tout bon parc d'attraction, on néglige forcément des choses, et ce n'est pas l'envie qui manque d'y retourner au plus vite !

Parc animalier le PAL - Alligator Park

Le parc animalier du PAL se révèle particulièrement agréable et pertinent, et j'y ai découvert l'existence du potamochère, une sorte de sanglier africain. J'aimerais beaucoup parrainer un potamochère, malheureusement ce n'est pas possible.

Les animations animalières, du panda roux aux chimpanzés en passant par les hippopotames et autres loups du Canada, se révèlent extrêmement riches en informations, et le spectacle des rapaces est particulièrement spectaculaire !

Rapace du parc Le PAL

Pourquoi le PAL dépasse tous ses concurrents

La raison est très simple : parce que quasiment tous les arguments de la concurrence sont au PAL.

Pour commencer, le personnel est humain et super sympa, quel plaisir de discuter avec ces passionnés !

Ensuite, la dimension spectacle du Puy du Fou est ici assurée par de superbes animations animalières. De même, le parc animalier et ses animations se veulent encore plus pédagogiques qu'un Vulcania.

Loups du Canada au parc Le PAL

Revenons un instant sur les attractions : il y a un peu de forain, il y a du roller coaster impressionnant, il y a quelques attractions qui rappellent avec bonheur des incontournables de Disneyland. Aussi bien les attractions que la partie animalière sont extrêmement complètes.

Toute la partie animalière est un véritable appel à la protection de la nature, et cela se révèle mille fois plus vivant que les plantes d'un Terra Botanica.

Train du parc Le PAL

Concernant l'alimentation, je ne le martèlerai jamais assez, on ne mange vraiment bien qu'à Vulcania ; donc si vous décidez d'aller au PAL, préparez votre pique-nique, d'autant plus que de nombreux points pour pique-niquer sont offerts, contrairement à Disneyland par exemple, où il est très compliqué de pique-niquer.

Finalement, la seule chose vraiment discutable, au PAL, c'est l'impossibilité de faire la Tour Mystérieuse quand on a dépassé le stade de l'enfance.

Enfin, chers amis du PAL, mes excuses les plus sincères pour avoir fait disjoncter les Caravelles juste avant l'énorme tempête de grêlons. Promis, je ne le referai plus.


Laissez un commentaire