>> Voir aussi : Comment ouvrir une salle d'arcade - Le guide complet <<
Le paysage changeant de l'arcade moderne

Arcade, Atari, attrape-peluche, Bandai-Namco, commerce, États-Unis, Europe, marketing -

Le paysage changeant de l'arcade moderne

de lecture

Le paysage changeant de l'arcade moderne

Ceci s'apparentera certainement, pour certains, à un trip nostalgique. D'autres auront plutôt un regard critique sur l'évolution de l'industrie. Le fait est que si les machines de divertissement ont une histoire longue et intéressante (que nous évoquons d'ailleurs occasionnellement ici même), ces mêmes machines et leur histoire continuent d'évoluer.

Peut-on prédire le futur de l'industrie du divertissement populaire ? La meilleure façon de s'y essayer est, peut-être, de commencer par regarder dans son passé.

Aux origines du divertissement

Les premières formes de divertissement populaire se trouvaient essentiellement dans les fêtes foraines, kermesses et autres ducasses. On pense notamment aux stands de tir. Cependant, la première forme de divertissement populaire à avoir obtenu une notoriété à grande échelle fut, sans l'ombre d'un doute, le flipper, dès son arrivée dans les années 40.

Flipper d'arcade

Le flipper, qui a encore de nos jours un vaste public, fut parmi les premières formes de divertissement populaire de l'ère moderne. Ce n'était cependant pas gagné : en Amérique, certains États y ont vu une forme de jeu de hasard et de pari. Il fut banni de New York jusqu'en 1976, et d'Oakland jusqu'en 2014 !

Cette vision de l'arcade comme un dangereux dérivé des jeux de hasard et de casino est d'ailleurs à l'origine des problèmes auxquels Sega a dû faire face jusqu'à encore très récemment. Et cela explique aussi probablement pourquoi certains voient l'arcade comme un lieu de débauche et de perversion.

C'est on ne peut plus faux, d'autant plus de nos jours. Les salles d'arcade modernes, en effet, se veulent bien plus familiales !

Bornes d'arcade

C'est en 1971 que fut créée la tout première borne d'arcade par l'entreprise qui prendrait dès l'année suivante le nom Atari, et serait rachetée en 2003 par les français d'Infogrames (qui ont d'ailleurs fait disparaître leur nom historique au profit de celui d'Atari, plus vendeur). Cette borne, Computer Space, n'eut pas le succès international de son successeur, le célébrissime Pong.

Les années 80 furent le premier âge d'or de l'arcade, avec des titres aussi iconiques que Pac-Man, Asteroids ou Defender.

L'arcade est morte, vive l'arcade !

Comme le dit l'adage, les meilleures choses ont une fin. Dans un premier temps, les salles d'arcade se sont raréfiées et ont presque complètement disparu ; notamment suite à l'avènement des consoles de salon. Et si l'on pense à ce sujet aux consoles de Nintendo, Sony ou Microsoft, c'est bien ironiquement Atari qui s'est le premier lancé dans ce créneau avec l'Atari 2600 !

Cependant, les années 90 furent un nouvel âge d'or pour l'arcade, qui quitta définitivement son image délinquante au profit d'une image de divertissements familiaux. C'est l'avènement des jeux de rachat de tickets - aussi appelés jeux de rédemption, mais encore des grappins attrape-peluche. En soi, les salles d'arcade modernes sont très proches des fêtes foraines !

Joueurs d'arcade

Les grands titres de l'arcade ont cependant continué de faire la joie des salles de jeux, et continuent encore de nos jours. C'est après tout dans les vieux pots que l'on fait les meilleurs confitures !

Ce nouvel âge d'or de l'arcade fut comme un spasme. Il ne dura pas. L'arcade souffrit un nouveau déclin, avant de revenir de plus belle sous de nouvelles formes, où les anciens types de jeux d'arcade cohabitent adroitement avec les nouvelles générations de jeux.

L'avènement des jeux à prix

Jeux d'arcade à prix

Un type de jeux a fait son apparition avec succès, ces dernières années : les jeux à prix, qui offrent d'autres sensations que les traditionnels attrape-peluches. Si l'on pense plutôt à des machines de constructeurs américains, l'Europe n'est absolument pas en reste, avec des engins aussi originaux que le Lollipops ou encore le Gashapon The Capsule Show.

Il est vrai qu'il n'y a rien de plus jouissif que de réussir à remporter la mise. Si le fameux Key Master de SEGA n'avait pas fait polémique, cette machine aurait pu continuer à remporter le succès pendant encore longtemps !

Si les jeux à prix ne sont techniquement légaux en France que dans le cadre des fêtes foraines, leur succès jamais démenti à l'étranger pourrait largement être répliqué, par exemple avec des machines qui offrent un taux de réussite de 100%, et qui ne seraient donc plus que de “simples” distributeurs.

Bienvenue dans la communauté

Je suis partisan depuis de très nombreuses années d'une théorie concernant les phénomènes Internet. Pour faire simple : ce qui est à la mode aux États-Unis finira forcément par devenir à la mode en France. J'ai pu le constater plus d'une fois. Le laps de temps est généralement de 3 à 5 ans.

Attrape-peluche dans une salle d'arcade

Le phénomène Youtube nous vient directement des États-Unis. Parmi les utilisateurs français célèbres de cette plate-forme vidéo appartenant à Alphabet (les tenanciers de Google), on peut notamment citer le Joueur du Grenier. Présents depuis 2009, Frédéric Molas et son acolyte Sébastien Rassiat font figure de dinosaures !

Or, il est de notoriété publique que leur chaîne reprend à son compte le principe d'une célèbre chaîne américaine, l'AVGN (Angry Video Game Nerd). De même, lorsque l'on regarde les vidéos de Squeezie, ne peut-on s'empêcher de penser au suédois anglophone PewDiePie.

Aux États-Unis, le domaine de l'arcade est TRÈS rentable, y compris sur Youtube. Pour prendre un exemple, la chaîne Arcade Warrior atteint presque 2 millions d'abonnés à l'heure où sont écrites ces lignes, engrange des milliers voire des millions de vues, et est bien évidemment toujours active à l'heure actuelle ! Même constat pour les chaînes d'Arcade Matt et de Plush Time Wins. Honnêtement, si vous envisagez de faire carrière sur Youtube, il y a quelque chose à creuser - mais dans ce cas n'oubliez pas de nous écrire pour nous en parler ;)

Comment se présente l'avenir du divertissement ?

La réalité mixte, l'avenir de l'arcade

La Réalité Virtuelle est la principale pierre angulaire du regain d'intérêt actuel pour l'arcade. Les grands classiques présentent toujours - évidemment - de l'intérêt, car aucune console de salon ne peut rivaliser avec le gameplay taillé sur mesure de certains types de bornes et jeux d'arcade.

Venons-en donc à la vraie question : qu'est-ce qui nous attend pour la suite ?

La réalité augmentée

La réalité augmentée existe depuis longtemps. En-dehors du smartphone, les constructeurs de jeux vidéo, de Nintendo à Microsoft en passant par Sony (on pense plus particulièrement ici à la 3DS et à la Playstation Vita), ne s'en sont d'ailleurs pas privés. Cette technologie a de nombreuses applications : GPS, tourisme, commerce, patrimoine, même la cuisine et un homme politique français ont déjà eu recours à la réalité augmentée.

Réalité Augmentée Nintendo 3DS

Le parc d'attractions Futuroscope, toujours en avance en matière de technologie, s'est équipé de réalité augmentée dès 2008, avec l'attraction Les animaux du Futur, du constructeur Total Immersion.

Le plus célèbre exemple d'application smartphone reposant sur la Réalité Augmentée est bien entendu le phénomène mondial Pokémon Go. Tout le monde était rivé sur son smartphone en 2016. Le jeu a encore aujourd'hui son public ; et d'autres licences, parmi lesquelles Jurassic World, se sont lancées à la suite de Niantic dans ce filon juteux.

Nous ne pouvons pas vraiment prédire si la réalité augmentée aura un réel impact sur l'industrie de l'arcade. Cette technologie est cependant la pierre angulaire d'un type de technologie bien plus excitant, qui en est encore au stade d'embryon en développement.

La réalité mixte

Réalité mixte

La réalité augmentée ne fait que superposer des objets virtuels dans le monde réel via un écran. Et s'il était possible de mélanger ce type de technologie avec la réalité virtuelle ? Voilà en résumé le projet de la réalité mixte, qui fait progresser les interactions entre le virtuel et le réel à un tout autre niveau.

Des effets de lumière et de caméra complexes permettront plus de mobilité et d'interaction, dans un espace physique plus important. La réalité mixte est ce que nous attendons tous pour le futur de l'arcade ; mais il faudra encore beaucoup de patience, puisque ce type de technologie n'en est encore qu'à ses balbutiements.

Et toujours les grands classiques

Salle d'arcade américaine

Flippers, jeux d'arcade de basketball et autres punching-balls, hockeys aériens et attrape-peluches resteront encore longtemps dans le paysage de l'arcade ! Il serait difficile en effet de se passer complètement de ces machines qui ont largement fait leurs preuves et sont toujours appréciées du grand public.

C'est en mariant adroitement l'ancien et le moderne, en jouant sur la nostalgie rétro et sur l'effet de nouveauté en même temps, que les salles de divertissement spécialisées tireront leur épingle du jeu.


Laissez un commentaire