>> Voir aussi : Comment ouvrir une salle d'arcade - Le guide complet <<
Pourquoi le basketball est-il si populaire ?

Arcade, basketball, États-Unis, Histoire -

Pourquoi le basketball est-il si populaire ?

de lecture

Pourquoi le basketball est-il si populaire ?

Lorsque l'on ouvre un commerce, on ne prend pas beaucoup de risque en le thématisant autour du basketball, l'un des jeux de ballons les plus populaires de notre planète. Et même en ne le thématisant pas, un ou deux jeux de basket restent évidemment toujours appréciés !

Bien sûr, le basket n'est pas le seul sport populaire. Le football est aussi un grand favori, comme la plupart des jeux de ballons. Le basket cependant, a beaucoup d'arguments pour lui, à commencer par la modernité de ce sport conçu à la fin du XIXe siècle.

Aux origines du basketball

Un jeu très accessible

Pour jouer au basket, très peu de matériel est nécessaire : un ou deux cerceaux, un ballon, des chaussures. Il est facile d'y jouer en solo (expérience facilitée sur les machines d'arcade, mais nous y reviendrons) mais bien sûr ce sont des équipes de cinq qui s'opposent dans le vrai sport. Cela dit, il est très facile d'improviser des jeux de basket avec autant de joueurs que désiré !

Le basket est un sport d'intérieur ; c'est également le seul sport majeur d'origine strictement américaine.

1891, la naissance du basketball

Comme toutes les grandes inventions, l'invention du basketball est issue d'un enchaînement d'événements et de concours de circonstances. L'histoire commence avec la famille écossaise Naismith, immigrée au Canada en 1851, et dont le fils James, gymnaste, joueur de crosse et de football canadien de haut niveau à l'Université McGill de Montréal, était, au moment de l'obtention de son diplôme, l'un des dix meilleurs athlètes de son université.

James Naismith, inventeur du basketball

James Naismith, après une enfance passée dans le village d'Almonte en Ontario (où trône à présent une statue à sa gloire), devient professeur d'éducation physique à l'université McGill jusqu'en 1890. Il déménage ensuite à Springfield dans le Massachussetts, où il poursuit sa carrière d'enseignant. Il sera plus tard naturalisé américain et obtiendra des diplômes en médecine et théologie - mais bien sûr, cela n'a plus rien à voir avec le basketball.

L'histoire du basketball remonte à décembre 1891, lorsque Naismith tente de trouver une solution pour enseigner malgré la pluie et l'hiver. Son but : trouver un sport d'équipe réalisable en salle. À ce propos, de nos jours encore, les grandes compétitions de basketball ont plutôt lieu en hiver.

On a longtemps pensé que Naismith, après réflexion, s'était penché sur un sport préhistorique : le Pok-ta-pok, qui était pratiqué par les mayas, dans lequel on faisait passer un ballon dans des anneaux situés en hauteur. Cependant, son journal intime découvert en 2006 a mis un terme à cette théorie : il s'est en fait inspiré d'un jeu enfantin médiéval du Royaume-Uni, le Duck on a Rock, qui était également pratiqué par les enfants canadiens de sa génération, dans lequel il fallait déloger une pierre en hauteur en lui jetant des cailloux.

James Naismith tenant un panier et un ballon de basket

Quoiqu'il en soit, les premiers paniers de basket sont deux caisses de pêches, qu'il accroche à environ trois mètres du sol, en utilisant pour cela les structures offertes par son gymnase.

Le premier match s'achève sur un score de 1-0, et les élèves proposent de nommer le jeu NaismithBall, ce que le professeur refuse. Le chef de classe, Franch Mahan, propose basketball, puisque le jeu comporte une balle et un panier (basket signifiant bien entendu panier dans la langue de Shakespeare).

Ce premier match ne s'est évidemment pas déroulé comme prévu, résultant en un grand nombre de blessures et d'yeux au beurre noir. Il fallut donc créer des règles, la plus importante étant l'interdiction de courir.

James Naismith, inventeur du basketball

Naismith a fixé 13 règles pour son basketball, qui furent publiées par le Triangle, le journal de l'université. La version originale du document détaillant ces “Treize règles originelles” fut vendue aux enchères pour plus de 4 millions de dollars en 2010. Ces 13 règles, publiées d'abord en 1892, ont été légèrement modifiées par la suite par leur auteur, et republiées l'année suivante.

Si au départ le nombre de joueurs était surtout déterminé par le nombre d'élèves dans une classe, c'est dès 1895 qu'il fut parfaitement fixé à cinq joueurs par équipe.

Naismith n'avait pas prévu le dribble dans les règles de son jeu, et la première occurrence effectivement enregistrée de ce mouvement date de 1897. Ce n'est qu'à partir de 1950 que le dribble devient parfaitement habituel, avec l'arrivée des ballons de basket industriels. On utilisait auparavant de simples ballons de football.

Dribble au basketball

Notons enfin que jusqu'à nos jours, des informations méconnues sur Naismith et le basket ont parfois refait surface. Outre le journal intime retrouvé en 2006, c'est en 2015 qu'un enregistrement radiophonique rare fut exhumé. On y entend le professeur, qui décrit le déroulement du tout premier match de basket.

La naissance de la FIBA

La Fédération Internationale de Basketball fut fondée à Genève en 1932, en préparation pour l'entrée de la discipline aux Jeux Olympiques. Pour résumer, la FIBA régit et réglemente le basketball à travers le monde, notamment les règles olympiques. La FIBA organise également toutes les rencontres internationales.

Naismith est inscrit depuis 2007 au Hall of Fame de la FIBA... À se demander pourquoi il n'y était pas avant !

Ballon de basket

L'arrivée de la NBA

La toute première ligue professionnelle de basket, la National Basketball League, fut très vite fondée, dès 1898, mais fut dissoute en 1904. Parmi les ligues de basketball créées par la suite, il faut souligner la BAA (Basketball Association of America), fondée à New-York en 1946, qui fusionna en 1949 avec la NBL (National Basketball League), pour devenir la National Basketball Association ; bref, la NBA. À l'heure actuelle aux États-Unis, la NBA est la seule ligue majeure en activité.

Le basket aux Jeux Olympiques

Des matchs de démonstration de basketball furent organisés aux Jeux Olympiques dès l'année 1904 ! C'est cependant en 1936, aux Jeux de Berlin, que ce sport fait son entrée dans la compétition officielle.

Jeux olympiques Berlin 1936

Encore vivant à l'époque, Naismith, qui a auparavant été entraîneur, est nommé président honoraire de la FIBA et assiste en spectateur à la finale du tournoi de basket des jeux de Berlin.

L'entrée du basket aux JO n'a pas été de tout repos ! La toute première finale olympique a pris place sur un terrain en terre battue, rendant le dribble impossible. Il faut savoir que la FIBA avait demandé des matchs en plein air.

... Et évidemment, les joueurs se sont affrontés sous un véritable déluge, avec un ballon plus lourd que les ballons utilisés de nos jours !

Basketball aux JO de Berlin en 1936

Invaincus jusqu'en 1972, les américains ont par la suite réalisé qu'envoyer des équipes universitaires n'était plus une stratégie gagnante. Les JO de 1992 furent une étape importante pour le basket américain, car nos amis d'outre-Atlantique y ont envoyé leurs meilleurs joueurs professionnels, de Michael Jordan à Larry Bird, en passant par Magic Johnson.

Leurs exploits ont impressionné le monde entier, et le basket a eu un regain de popularité - sur lequel la Warner a par ailleurs surfé quelques années plus tard avec son film Space Jam.

Space Jam

Les variantes du basketball

Au fil du temps, plusieurs variantes au Basketball ont vu le jour ; la plus ancienne étant certainement le Netball, inventé en Angleterre presque aussitôt après l'invention du basket.

Inventé aux Pays-Bas en 1902, le Korfbal ne semble pas découler directement du basket ; le principe est cependant sensiblement le même, à ceci près que dans le Korfbal, deux équipes mixtes s'affrontent, composées chacune de quatre hommes et quatre femmes.

En 2000, le SlamBall, inventé comme le basket aux États-Unis, propose des règles mixtes empruntées à la fois au football américain, à la gymnastique et au basket. Ce sport est, on s'en doute, particulièrement violent et spectaculaire. Amusant de noter que le nom de ce sport apparaît dans le formidable film Retour Vers Le Futur 2 - est-ce une coïncidence ?

Le slamball, une variante du basket

Citons encore le basket à trois et le beach basketball, pour avoir un panorama assez complet des nombreux sports dérivés du basket.

J'en profite pour signaler à ceux qui l'ignoreraient l'existence d'un sport suisse super inventif, le Tchoukball, pensé pour être non-violent, et qui utilise notamment des trampolines en guise de but. Les joueurs portent divers équipements de protection (dont des grenouillères) pour ne pas se faire mal. Maintenant que j'y pense, c'est l'antithèse même de l'ultraviolent SlamBall.

Certes, le Tchoukball n'a rien à voir avec le sujet, mais je ne crois sérieusement pas avoir une seule opportunité de parler de ce sport dans ce blog par ailleurs, donc vous pardonnerez j'en suis sûr aisément ce léger écart.

Le Tchoukball, sport national suisse

XXe siècle, la naissance des jeux d'arcade Basketball

Ma Fête Foraine est, le saviez-vous, la première structure francophone à avoir enquêté sur la naissance des jeux d'arcade basés sur le basketball. Donc si vous arrivez ici dans l'espoir de récupérer du contenu et de partager des informations, citez vos sources !

L'apparition de ces machines n'est en soi pas si lointaine : c'est en 1981 qu'un coach de basket, Kenneth (surnommé Ken) Cochran, crée le concept et lance sa société, Pop-A-Shot. Les jeux forains de basket existent donc depuis plus de 40 ans ! 90 ans séparent ces machines de l'invention du jeu d'origine - il va sans dire que, décédé en 1939, Naismith n'a jamais eu le temps de connaître ces ingénieux dispositifs.

Ken Cochran, inventeur du basket d'arcade

Ayant placé sa première installation, le Triple Shot, dans un camp d'entraînement, Cochran faisait payer chaque partie 1 dollar, et offrait systématiquement des t-shirts à ceux qui remportaient au moins sept paniers.

La première version du jeu n'était pas électronique et prenait beaucoup de place. C'est encore une fois Pop-A-Shot qui a conçu la toute première machine de basket électronique, fer de lance d'une technologie de nos jours bien implantée.

Panier sur une machine d'arcade basketball

Ce genre de machine est génial, car pensée uniquement autour des paniers (quoiqu'organiser un véritable match de basket en plaçant des machines de ce type en lieu et place des paniers traditionnels pourrait certainement être une idée originale et jamais vue). Parfait pour jouer en solo ou à deux !

Pour la petite histoire, Ken Cochran est décédé le 19 novembre 2017, un mois avant son 85ème anniversaire.

Des jeux de basket non électroniques existent toujours : ils ont l'avantage d'être bien plus accessibles (y compris aux particuliers), de prendre beaucoup moins de place (car repliables), et d'être parfaitement adaptés aux jeux extérieurs.

Machines d'arcade basketball

Quant aux machines, de nombreuses marques renommées d'arcade - comme Sega - ont par la suite proposé leurs variantes de l'arcade basketball à leurs clients. Et bien sûr, comme tout ce qui existe, ce type de machine est largement manufacturé en Asie.

Il est plus difficile de trouver des machines made in Europe, mais difficile n'est pas impossible, et si l'on privilégie les circuits courts c'est même complètement incontournable ! La plupart de nos machines sont européennes, et la plupart peuvent être customisées au besoin pour un tarif préférentiel. Pensez-y ! ;)

Basket d'arcade


Laissez un commentaire