Arcade Sonic Dash Extreme - Notre test

Arcade, comparaison, Jeu vidéo, salle d'arcade, SEGA, test -

Arcade Sonic Dash Extreme - Notre test

de lecture

Arcade Sonic Dash Extreme - Notre test

Vous le savez, nous vendons principalement des bornes d'arcade d'origine européenne. Cela ne veut pas dire que nous n'aimons pas les jeux asiatiques - nous sommes d'ailleurs très fans de Dance Dance Revolution.

Bref, nous avons toujours beaucoup d'intérêt pour les acteurs majeurs de l'arcade japonaise, de Bandai-Namco à Konami en passant par Taito, et de fait nous apprécions également beaucoup SEGA, société dont nous vous avons déjà parlé plusieurs fois - il faut dire que la firme du hérisson bleu a beaucoup fait pour l'arcade, du jeu vidéo classique à l'attrape-peluche OVNI.

Attrape-Peluche OVNI dans une salle d'arcade japonaise

Il m'arrive de temps en temps de jouer à l'un ou l'autre jeu vidéo ; d'autant plus que dans certains cas, cela devient partie prenante de mon métier. Si vous me lisez régulièrement, vous savez que j'ai parfois l'opportunité de visiter des salles d'arcade. La plupart du temps, c'est pour trouver les potentiels futurs fournisseurs de Ma Fête Foraine.

Mais parfois, j'apprécie également faire une petite partie, ne serait-ce que pour avoir des choses à raconter ici - donc oui, techniquement, mon métier consiste à m'amuser, pour vous aider ensuite

  • à jouer aux meilleurs jeux d'arcade pour les joueurs,
  • à amuser votre clientèle pour les gérants :)

Salle d'arcade à Las Vegas

Récemment, la salle d'arcade que je fréquente en ce moment a récupéré une vieille borne DDR, d'import japonais qui plus est. Cela a bien failli me détourner totalement de mon objectif initial : Sonic Dash Extreme.

Avant de parler de Sonic Dash Extreme, il peut être intéressant de revenir sur ce qui fait l'essence d'une salle d'arcade, surtout de nos jours, alors que le jeu vidéo est devenu un loisir très accessible à toute la population.

N'importe qui peut jouer facilement, car même si vous n'achetez pas les dernières consoles à la mode, outre l'occasion (qui peut être très accessible), il reste toujours les smartphones et les ordinateurs.

Salle d'arcade américaine

Pour fonctionner, le secteur de l'arcade a plutôt intérêt à se renouveler ; et, lorsqu'il ne se renouvelle pas, à proposer du divertissement impossible à proposer sur un smartphone. La dernière nouveauté, dans l'arcade, c'est bien entendu la Réalité Virtuelle. On peut certes accéder à la réalité virtuelle chez soi, mais ça coûte une fortune, cette technologie est donc réservée à un public extrêmement restreint !

Puis bien sûr, la réalité virtuelle en arcade permet des choses incroyables que l'on ne retrouvera nulle part ailleurs ; là-dessus on pensera notamment aux jeux de course sur moto (comme Ultra Moto VR), mais bien sûr de très nombreuses autres possibilités existent.

Jeux d'arcade Sega

Sonic Dash Extreme fait partie d'une catégorie bien particulière de jeux d'arcade : les jeux basés sur des jeux smartphone, qui offrent des tickets à l'issue des parties. Lesdits tickets, bien évidemment, ont ensuite pour vocation d'être échangés contre des prix.

Sonic Dash sur smartphone

En premier lieu, il me semble intéressant d'évoquer le jeu smartphone, auquel j'ai joué ces dernières semaines en prévision, pour pouvoir comparer, et constater les différences !

Gameplay Sonic Dash

Sonic Dash, donc, disponible sur iOS et Android depuis près de 10 ans. Le jeu existe apparemment aussi sur Windows 10 ; probablement dans une ancienne version, sachant le peu de mises à jour que les jeux Windows ont en comparaison de leurs équivalents smartphone.

Je suis quoiqu'il en soit d'ailleurs assez bien tombé, puisqu'avec la sortie en avril du film Sonic 2, qui fait suite à un premier volet assez moyen, mais qui semble, sans l'avoir vu, beaucoup plus prometteur que le pétard mouillé qu'était le premier film Sonic, un événement Sonic 2 a été ajouté au jeu.

Sonic contre Dr. Eggman

Ce jeu a par ailleurs donné lieu à un spin-off, basé sur la licence Sonic Boom, au nom réutilisant bien scandaleusement le titre de l'une des meilleures musiques de l'univers Sonic - mais bien sûr, ici, j'aimerais vraiment évoquer la borne d'arcade Sonic Dash Extreme, donc je ne suis pas allé tester la version Boom du jeu.

Enfin, n'omettons pas de citer la version la plus récente du jeu, Sonic Dash+, disponible sur la plate-forme d'abonnement Apple Arcade. N'ayant pas d'abonnement, j'en suis encore une fois resté à l'édition classique du jeu.

Sonic Dash+ sur Apple Arcade

S'il vous arrive de jouer sur votre téléphone, vous savez bien que les développeurs proposent régulièrement des mises à jour, qui viennent ajouter du contenu à des jeux qui n'en manquent par ailleurs pas. C'est le cas de Sonic Dash, où il est à présent possible de jouer plusieurs personnages du film. L'événement reprend les personnages d'un événement similaire qui s'est tenu à l'occasion du premier film, et y ajoute Tails et Knuckles, personnages emblématiques qui font leur apparition dans le nouveau film.

Cet événement aura-t-il de nouveau lieu dans l'avenir ? Difficile à dire ; cela dépend probablement surtout de la sortie de nouvelles suites au film Sonic. Il faudra donc voir si avec le second film, la mayonnaise prend mieux qu'avec le premier !

Événement Sonic 2 dans Sonic Dash

Sonic Dash est un jeu de course infini ; ou, dans la langue de Shakespeare, un endless runner en 3D. On y incarne bien sûr par défaut le célèbre hérisson Sonic, et un certain nombre d'autres personnages peuvent être débloqués de diverses façons (faisant au passage la joie des collectionneurs et autres complétionnistes), parmi lesquels les très connus Tails, Knuckles ou Amy Rose, évidemment.

On retrouve d'autres personnages de la licence, de Blaze the Cat à Rouge, en passant par Vector le crocodile ou encore Shadow, qui s'est rendu célèbre à partir du jeu vidéo Sonic Adventure 2, et est demeuré dès lors incontournable de cet univers, ayant même eu l'honneur d'un jeu vidéo entier à son nom et à sa gloire.

Sonic contre Eggman à Beach Zone

Décors et musiques de Sonic Dash

Chaque zone de Sonic Dash - que l'on débloque en avançant dans le jeu - est concrètement issue d'un jeu de la série Sonic : Seaside Hill, Beach Zone et Temple Zone viennent de Sonic Heroes (ce nombre assez conséquent est d'ailleurs assez discutable étant donné que Heroes est loin d'être le meilleur opus de la série) ; Sky Sanctuary et Mushroom Hill de Sonic & Knuckles ; Snow Mountain de Sonic Advance (choix appréciable, Sonic Advance étant un excellent jeu) ; et on ne présente bien évidemment plus la zone la plus emblématique de l'univers Sonic, Green Hill, qu'on apprécie toujours revoir en 3D.

Il est sérieusement dommage qu'Emerald City, qui reprend avec bonheur l'un des thèmes musicaux du titre Sonic R, Living in the City, quoiqu'en instrumental, soit réservée à l'événement du film. Cette zone me manquera.

Au passage, globalement, en-dehors de cette musique et du thème de Mushroom Hill, rien de marquant. L'absence pure et simple du thème de Green Hill Zone relève d'ailleurs de l'hérésie.

Temple Zone de Sonic Heroes dans Sonic Dash

Un free-to-play aux publicités invasives

Au fil du jeu on ramasse trois types de monnaies (c'est évidemment très courant dans ce genre de jeu en free-to-play, l'une de ces monnaies étant hélas assez dure à obtenir si vous ne passez pas à la caisse), on esquive des obstacles, on détruit des ennemis et on bat des boss.

Il est d'ailleurs dommage que la quantité d'ennemis et de boss différents soit si réduite. Deux ou trois types d'ennemis (complètement remplacés par un autre type, unique, tiré du film, en ce moment), deux boss, et on a fait le tour.

Le principal défaut de ce jeu, peut-être, est son mode de paiement. Il s'agit, on l'a déjà dit, d'un free-to-play, et on regrette assez amèrement la quantité énorme de contenu accessible uniquement en passant à la caisse ; d'autant plus que même si je devais passer à la caisse et payer des fortunes pour débloquer les meilleurs personnages de l'univers Sonic, parmi lesquels le manul Big The Cat, ou encore le cultissime Metal Sonic, ça ne supprimerait pas les publicités pour autant !

Big The Cat et Metal Sonic dans Sonic Dash

Je discuterais d'ailleurs bien du choix de multiplier les occurrences de Sonic et Shadow parmi les personnages achetables contre espèces sonnantes et trébuchantes ; ceci dit c'est peut-être quelque part plus honnête que de proposer des personnages véritablement intéressants à 4 euros l'unité.

Également, lorsque j'ai téléchargé le jeu, deux personnages des comics d'IDW étaient achetables. Je ne cautionne toujours pas le fait de devoir payer pour ce genre de chose, mais dans le principe, c'est vraiment génial de la part des développeurs de transposer en jeu ce genre de personnages !

De même, le jeu donne énormément la part belle aux publicités. Je fais partie d'une génération qui a été habituée à des jeux vidéo complets, sans publicités ni contenu payant supplémentaire. Les jeux en kit qui sont devenus une norme absolue ne sont et ne seront donc jamais ma tasse de thé, et la version + du jeu, requérant le paiement d'un abonnement, ne rattrape absolument rien.

Green Hill Zone

Sonic Dash Extreme, la version arcade

L'arcade, de nos jours, donc, c'est beaucoup de titres smartphones adaptés sur grands écrans. Pourquoi pas, après tout ! Des titres aussi connus que Doodle Jump ou Temple Run ont droit à leur adaptation ; SEGA offre donc cette version de Sonic Dash. Sans publicité, évidemment, après tout on paye déjà un crédit par partie !

Le gameplay de ce Sonic s'avère à vrai dire moins précis que la version smartphone, mais quel bonheur que de le retrouver sur un écran gigantesque ! Il n'y a cette fois qu'un seul type d'ennemi, mais ce n'est pas le même que sur smartphone. C'est même assez frustrant ; il aurait vraiment été intéressant que SEGA propose les trois types d'ennemis sur les deux supports.

Sonic Dash Extreme

Lorsque vous lancez une partie, le personnage joué (moins de choix que dans la version smartphone) ainsi que le décor sont tirés aléatoirement. C'est logique, le jeu ne va pas enregistrer votre progression en dehors d'un high score !

Dans cette version du jeu, on peut aussi combattre des boss. Le gameplay semble ici particulièrement différent de la version smartphone, mais très honnêtement je n'ai pas pu aller jusqu'au bout d'une partie, donc je n'ai pas testé le combat contre le Dr. Eggman, unique boss du jeu, contrairement au jeu mobile où il est également possible d'affronter Zazz, premier ennemi que l'on a l'occasion d'affronter dans le jeu Sonic Lost World, sur Wii U, à ne pas confondre avec la chanteuse Zaz, même si la ressemblance est choquante.

Zazz dans Sonic Dash

Après avoir obtenu mes tickets, je me suis donc fait un avis sur ce jeu. Il est correct, mais je conserve une préférence pour la version smartphone, en dépit de son modèle de paiement bien peu avenant.

Les runners 3D ne sont pas les seuls titres smartphone qui se retrouvent portés sur arcade. Du fait du gameplay, toujours différent de ce qu'offre le modèle smartphone, on se retrouve en tout cas systématiquement face à une expérience totalement différente, il est de fait extrêmement intéressant de donner une chance à ces nouvelles expériences, même lorsqu'on pense avoir fait le tour du titre original.

Jeu d'arcade Sonic Dash Extreme

Sonic Dash n'est pas le seul exemple de titre smartphone européen (le studio Hard Light, qui a développé ce jeu ainsi que la borne Sonic Dash Extreme, travaille en effet pour Sega Amusements Europe) à avoir donné lieu à une adaptation arcade.

De fait, d'autres firmes, plus familiales, proposent ce type de jeu. C'est ainsi le cas pour le célèbre jeu Timberman (qui donne d'ailleurs également ses couleurs à un modèle de hockey aérien).

produit

Laissez un commentaire